Comment faire des rencontres – Rencontrer des femmes

FAIRE DES RENCONTRES

À l’ère du numérique, internet est devenu le premier lieu de rencontre.

Pourtant, si vous interrogez les femmes, la plupart vous diront qu’elles préfèrent faire des rencontres dans la vie réelle.

Les rencontres sur internet, bien qu’entrées dans les mœurs, paraissent encore trop superficielles. Et beaucoup utilisent des sites et applis pour faire des rencontres, à défaut de pouvoir en faire dans la vraie vie.

La question est donc : pourquoi ne parviennent-elles pas à rencontrer quelqu’un dans la vraie vie ?

 

 

FAIRE DES RENCONTRES – Introduction

Mon humble avis, c’est que trop peu d’hommes osent encore aborder pour faire des rencontres aujourd’hui, et ceux qui l’osent sont rarement des champions en matière de drague…

 

 

Toutefois le fantasme des femmes est resté le même depuis toutes ces années. Elles espèrent toujours que le destin mettra un charmant inconnu sur leur route.

 

Vous pouvez être cet inconnu, si vous apprenez à les séduire.

 

Dans cet article, nous allons voir comment faire des rencontres spontanément dans la rue et diverses autres situations du quotidien.  

 

 

FAIRE DES RENCONTRES : LA PRÉPARATION

Si vous voulez rencontrer des femmes et leur plaire, l’une des bases est de bien vous préparer pour cela.

La première règle pour faire des rencontres, c’est l’hygiène.

Ça paraît évident, c’est vrai. Mais c’est tellement important que je ne pouvais pas l’occulter.

Si vous avez

    • mauvaise haleine
    • les cheveux gras
    • les vêtements sales
    • une forte odeur corporelle…

Vous pourrez faire aussi bien que vous pourrez lors de vos conversations, vous ne serez pas prêt de charmer une seule fille ! Sauf peut-être quelques-unes qui sont peu à cheval sur l’hygiène, mais c’est une minorité et probablement pas les plus jolies.

Pour séduire et faire de belles rencontres, l’hygiène c’est la base.

Même

  • des dents cariées ou un peu trop jaunes
  • des vêtements trop usés (même propres)
  • des boutons sur le visage

ou tout autre indice qui laissait croire que vous vous négligez vous porteront préjudice quand vous voudrez faire des rencontres.  

 

 

FAIRE DES RENCONTRES : NE PAS SURJOUER

En résumé, cher lecteur, pour faire des rencontres, votre apparence doit être nickel.

Si en plus de cela, vous avez

    • les cheveux fraîchement coupés
    • une barbe bien taillée
    • un bon style vestimentaire

 

ce sera top !

Cependant, n’allez pas jusqu’à vous pomponner comme si vous sortiez en boîte de nuit… Il faut que vous vous mettiez en valeur et cela doit donner l’impression que vous vous habillez toujours de la sorte (plutôt que l’impression que vous êtes sapé pour sortir pécho…)

Vous devez garder à l’esprit que lorsque vous abordez, les filles n’ont que quelques secondes pour déterminer si vous êtes un lourdingue de plus ou un homme cool et audacieux, avec de bonnes intentions.  

Pour se faire une idée, elles vont en partie se baser sur votre apparence, ce qui est tout à fait normal. Ne me dites pas que lorsqu’une personne très négligée s’approche de vous, vous n’anticipez pas qu’elle va vous demander une pièce ou un ticket restaurant

Si votre apparence est mauvaise et/ou inquiétante, elle vous mettra très certainement dans la case

  • « relou »
  • ou racaille
  • ou paumé

en moins de deux, et ce sera très difficile de faire des rencontres.

Mais si d’emblée vous avez un style de mec cool qui prend soin de lui, elle vous laissera au moins le bénéfice du doute.  

 

 

FAIRE DES RENCONTRES : LA PHASE D’APPROCHE

Venons-en maintenant à ce qui inquiète le plus les hommes lorsqu’il s’agit de faire des rencontres : comment attirer son attention et mettre en route la conversation même si la rencontre est fortuite ?

Déjà, commencez avec une formule de politesse :
  • un « bonjour »
  • un « excusez-moi »
  • ou un "salut"

ne seront pas de trop

La plupart des femmes estiment que les hommes qui les draguent dans la rue manquent de courtoisie. Rien qu’en vous montrant poli vous allez vous démarquer et les rassurer sur vos intentions.  

Mais attention : je ne dis pas que vous devez baisser les yeux et vous comporter comme un petit garçon tout fragile. Vous devez en même temps dégager autant dassurance sociale que vous le pouvez.

Si vous ne parvenez pas à dégager suffisamment d’assurance, c’est souvent parce que : 

 

 

  • Vous manquez de pratique. Aborder une femme est très anxiogènes les premières fois, mais cette anxiété finit par disparaître naturellement à force d’aborder et faire des rencontres. Et/ou…  

 

  • Vous manquez de confiance en vous vous doutez trop que votre démarche puisse plaire aux filles, alors vous anticipele rejet.

Dans ce cas il s’agira de faire un travail plus profond tel qu’un coaching. Ce manque d’assurance provient généralement d’une mauvaise perception de soi-même et d’un système de croyances négatifs.    

 

 

 

FAIRE DES RENCONTRES : LES 2 TYPES DE RENCONTRES

Lors d’une banale rencontre,  vous avez deux possibilités : être direct ou indirect.

Pour faire court,

  • une approche indirecte consiste à initier la conversation à partir d’un prétexte.
  • une approche directe consiste à avouer la vraie raison pour laquelle on vient parler une fille, à savoir : parce qu’elle vous plaît.

 

 

Faire des rencontres – L’approche directe

Pour quelqu’un de relativement confiant et expérimenté, le « direct » est généralement l’option la plus avantageuse pour faire des rencontres dans la rue. C’est d’ailleurs mon type d’approche préféré. 

Vous pouvez être direct la plupart des contextes :

  • En rattrapant une fille qui marche dans la rue,
  • En allant vers une fille stoppée à un rayon de supermarché ou devant une vitrine,
  • À la sortie des transports en commun.
  • Etc.

Le gros avantage avec ce type d’abordage dans la phase de la rencontre, c’est que vous allez à l’essentiel. Si la fille est en couple ou que vous ne lui plaisiez pas, vous allez le savoir très vite. Et si elle est réceptive à votre approche, cela va faciliter toute la suite de la rencontre.

Une fois que vous avez mis la fille au courant que vous êtes là pour faire sa rencontre, c’est relativement simple d’entamer la conversation : vous pouvez lui poser quelques questions, du genre de celles qu’on pose à une fille rencontrée dans une soirée entre amis ou sur Tinder après un Match.

 

Faire des rencontres – l’approche indirecte

Le type de rencontres nommé indirect est l’option la moins anxiogène pour faire des rencontres. Vous avez juste à

  • demander un renseignement
  • ou bien demander un avis,
  • ou bien initier l’interaction sous n’importe quel prétexte.

Cela vous permet de moins vous exposer au risque de rejet, et si rejet il y'a, vous pouvez vous éjecter sans douleur. 

 

Faire des rencontres – l’inconvénient de l’approche indirecte

Le premier problème (le plus minime) lorsque l’on fait des rencontres avec une approche indirecte, c’est qu’il n’est pas toujours adapté à un lieu comme la rue où une bonne partie des femmes sont en mouvement. Ça pourrait sembler étrange d’aller rattraper une fille qui marche devant vous juste pour lui demander l’heure.

 

Mais le principal problème, bizarrement reste le fait qu’elle vous ait répondu. 

 

 

Je vous explique : Quand une personne vient nous demander un renseignement, on s’attend à ce qu’elle parte tout de suite après qu’on lui ait répondu.

 

 

Donc, pour obtenir la légitimité de rester plus longtemps vous devez savoir rebondir avec un sujet de conversion qui accroche, sinon vous aurez l’air d’un mec qui force pour gratter la discut.

Contrairement au direct, vous pouvez difficilement enchainer avec question simple comme

  1. « comment vous vous appelez ? » 
  2.  “vous êtes du coin ? “

La fille que vius chercher à rencontrer risque de se demander pourquoi vous lui posez cette questionlà alors que vous étiez censé quérir un renseignement et partir.  

 

 

 

FAIRE DES RENCONTRES – ALIMENTER LA DISCUSSION

Contrairement à ce que les débutants croient, la discussion est loin d’être l’épreuve la plus compliquée au détour d’une rencontre impromptue.

 

La seule chose réellement déterminante quand on fait des rencontres, c’est la manière dont vous démarrez la conversation.

 

 

Disons que la discussion, c’est un peu comme un feu de bois…

 

Le plus difficile pour faire un feu, c’est le démarrage. Une fois que les flammes ont commencé à prendre sur le bois, il suffit dalimenter le feu en y ajoutant du combustible de temps en temps.

 

 

De même, une fois que la dynamique de la conversation est lancée (ce qui prend généralement 30 secondes à une minute), vous n’avez plus qu’à rebondir sur ce qu’elle dit, poser des questions ou commenter ce qui vous passe par la tête. Si vous avez un minimum de compétences sociales, ce sera assez simple à faire.

 

Le gros du travail à ce stade, c’est d’éviter de faire les quelques erreurs que les hommes lors des rencontres :

  • Vous vanter/essayer de l’impressionner.
  • La prendre pour votre assistante sociale et lui raconter votre vie (et vos problèmes).
  • Faire une ou plusieurs plaisanteries de mauvais goût.  
  • Ne pas recadrer 
  • Trop vous éterniser dans la conversation (si vous restez trop longtemps à discuter de la pluie et du beau temps, vous risquez de finir en Friendzone).

 

 

 

FAIRE DES RENCONTRES : CONCLURE LA RENCONTRE

Enfin, une fois qu’un minimum de feeling s’est installé dans la conversation, pensez à conclure en prenant son numéro de téléphone,

 

d’ailleurs perso quand je fais des rencontres, je fais toujours le nécessaire pour rester en contact avec la jeune femme.  

Généralement, il ne faut pas plus de 5 à 10 minutes pour qu’une fille se décide à vous laisser son numéro.

 

Attendre plus longtemps ne sert à rien. Si après ces 5-10 minutes elle refuse, c’est qu’il y a une bonne raison : vous ne lui plaisiez pas assez, elle est en couple mais ne vous l’a pas dit, elle trouve que donner son numéro dans la rue est trop risquée, ou autre blocage psychologique.

 

Vous pourrez rester 10, 20 ou 30 minutes de plus, ça ne changera rien.

Rester plus longtemps ne lui fera pas changer d’avis.

 

Comment BIEN demander le numéro lorsque l’on fait une rencontre ?

 

 

Quand vous proposez, vous devez mettre en avant la rencontre et considérer le numéro comme un simple moyen logistique pour la revoir.

 

 

Trop de mecs font l’erreur de se focaliser sur le numéro comme si c’était le Saint Graal. Or si vous faites une proposition qui sonne comme un «donne-moi ton 06», vous allez éveiller sa méfiance.

Mais si vous lui dîtes que faire sa rencontre était cool et que vous aimeriez bien la revoir, et qu’elle vous fait savoir qu’elle a également envie de vous revoir : alors l’échange de numéro se fera spontanément.

 

Réellement les choses se passent

  • Facilement
  • Intuitivement
  • Naturellement
  • Sans surjouer

 

 

Au moins une fois sur trois, c’est la fille elle-même qui me propose spontanément son numéro après que je lui ai proposé de nous revoir. Il me reste plus qu’à dégainer mon téléphone et enregistrer son numéro. Ça rend le prise de numéro beaucoup plus mutuel, ce qui est idéal!

 

 

Leave a comment

Hey, so you decided to leave a comment! That's great. Just fill in the required fields and hit submit. Note that your comment will need to be reviewed before its published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Caméra cachée commentée

Découvrez dans cette ultime vidéo : 
  • Pourquoi j'ai utilisé cette phrase spécifique pour approcher cette femme
  • Pourquoi elle donne son numéro à la fin
  • Le langage corporel et énergique à utiliser
x